Le rôle de la labellisation dans la construction d’un marché. Le cas de l’ISR en France

Résumé : L’investissement socialement responsable (ISR) en France reste peu développé pour les investisseurs particuliers, en dépit d’une croissance forte des fonds ISR et du lancement de labels à leur intention. L’objectif de cet article est de mieux comprendre le rôle limité des labels. L’analyse s’appuie sur l’interaction entre trois éléments : label et asymétrie d’information, choix des attributs informationnels des labels et objectifs des organismes porteurs de labellisation, concurrence induite entre labels. Deux facteurs expliquent l’impact limité des labels. D’une part, les attributs informationnels mis en évidence par les labels reflètent plus le point de vue des sociétés de gestion que celui des investisseurs particuliers. D’autre part, la distribution de l’ISR auprès des particuliers passe majoritairement par les réseaux des banques et assurances, réseaux pour lesquels l’ISR ne constitue pas un véritable axe de différenciation concurrentielle.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2013, 7 (336), pp.93-107. 〈10.3166/rfg.236.93-107 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-hec.archives-ouvertes.fr/hal-01099641
Contributeur : Amaury Bouvet <>
Soumis le : dimanche 4 janvier 2015 - 23:12:35
Dernière modification le : jeudi 10 mai 2018 - 02:07:02

Identifiants

Collections

Citation

Diane-Laure Arjaliès, Samer Hobeika, Ponssard Jean-Pierre, Sylvaine Poret. Le rôle de la labellisation dans la construction d’un marché. Le cas de l’ISR en France. Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2013, 7 (336), pp.93-107. 〈10.3166/rfg.236.93-107 〉. 〈hal-01099641〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

221