Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le social business, laboratoire d'apprentissage des stratégies de rupture

Résumé : À partir de l'étude de la joint-venture entre Danone et le groupe Grameen au Bangladesh, un social business visant à proposer un produit nutritif et sain aidant les enfants pauvres à lutter contre les carences alimentaires, cet article suggère que les entreprises développant des stratégies proactives en matière de RSE bâtissent, concomitamment, des compétences nécessaires à la réplication des stratégies de rupture. À condition de viser le point mort dans les nouvelles activités, afin d'en assurer la pérennité, les contraintes du social business constituent un véritable laboratoire d'apprentissage de la rupture, à la fois par l'obligation de rentrer dans une logique d'apprentissage en double boucle, par la mise en lumière des intérêts de la coopération et de l'expérimentation ainsi que par le développement d'une orientation marché.
Complete list of metadatas

https://hal-hec.archives-ouvertes.fr/hal-00609570
Contributor : Antoine Haldemann <>
Submitted on : Tuesday, July 19, 2011 - 2:25:15 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:19:31 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Bénédicte Faivre-Tavignot, Laurence Lehmann-Ortega, Bertrand Moingeon. Le social business, laboratoire d'apprentissage des stratégies de rupture. Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2010, 36 (208-209), pp.175-189. ⟨10.3166/rfg.208-209.175-189⟩. ⟨hal-00609570⟩

Share

Metrics

Record views

444